L’entre-deux-guerres est une période faste pour le développement de l’aéronautique, notamment sur le plan technique. De très nombreux prototypes sont conçus pour expérimenter les dernières avancées et rechercher de nouvelles voies d’étude. Fer de lance de ces campagnes d’expérimentation, les pilotes d’essai connaissent leurs heures de gloire. Cette médiatisation est à l’image des sacrifices encourus : cette nouvelle conquête de l’air est au moins tout aussi meurtrière que la période des pionniers de l’aviation.
Le pilote d’essai idéal est le sujet d’un article de la revue Les Ailes (n°764, 6 février 1936), rédigé par le directeur des Aérodromes Farman, qui veut répondre à un débat sur la qualité attendue des pilotes d’essai.

 

Guillaume MULLER

Télécharger la version complète de l’article :

Le pilote d’essai

Publicités