La définition d’une grandeur physique, dont l’utilisation est aujourd’hui familière pour tout ingénieur ou toute personne qui s’intéresse à une discipline scientifique, résulte souvent d’une longue et lente maturation au cours du développement de ce domaine et de l’avancée des connaissances théoriques. L’usage des coefficients aérodynamiques est un exemple de cette évolution qui commença au milieu du XVIIIe siècle pour s’achever, avec une formulation définitivement admise par la communauté scientifique, au début des années 1920.

 

Thierry M. FAURE

Télécharger la version complète de l’article :

Evolution historique des coefficients aérodynamiques

Publicités