L’article retranscrit ci-dessous est paru dans la revue Les Ailes en 1926 . Cet article est particulièrement intéressant dans le mesure où il revient sur des événements toujours en cours: la guerre du Rif et l’insurrection au Levant. L’aviation militaire française y joue un rôle majeur en coopération avec les forces terrestres.
L’entre-deux-guerres est une période de genèse pour la dimension aérienne en contre-insurrection, en particulier dans les empires coloniaux. La question d’un potentiel Air Control à la française est soulignée. Et dans cette optique se pose une autre question, celle du matériel le mieux adapté à ce type de conflit.
La problématique de l’adaptation des armées européennes aux small wars est particulièrement sensible pour les forces aériennes. C’est toujours la même question qui se pose aujourd’hui. Si technique et technologie ont considérablement évolué depuis 1926, les missions effectuées et les caractéristiques requises restent cependant les mêmes. Quelles doivent être les caractéristiques de l’avion idéal pour la contre-insurrection ?

 

Guillaume MULLER

Télécharger la version complète de l’article :

Un avion idéal pour la contre-insurrection

Publicités